Dans l’organisation d’un mariage, il y a des étapes plus “cool” que d’autres, et on va dire que l’élaboration du plan de table n’en fait pas partie … Mais, avec tous les supers conseils que je m’apprête à vous donner ici, vous verrez que vous gérerez ça d’une main de maitre. 😉
En effet, si la réflexion et l’organisation autour du plan de table peuvent parfois ressembler à un casse-tête géant, la recette reste assez simple ! Quelques grammes de tact et de diplomatie, une bonne dose de stratégie et de coordination, et la lecture de cet article pour connaitre les astuces à suivre et les erreurs à éviter !

Quand prévoir votre plan de table ?

Avec tous les aléas dont il peut être victime, le plan de table ne doit pas intervenir trop tôt dans l’organisation de votre mariage.

Les désistements, empêchements ou rajouts d’invités à la dernière minute sont très fréquents. Il convient donc de ne pas s’y prendre trop longtemps à l’avance.

Je vous conseille ainsi de créer un premier fichier provisoire environ 2 mois avant le mariage et de valider la version définitive 3 semaines avant le Jour J. Vous devrez peut-être faire face à des imprévus le jour même mais No stress, votre wedding planner sera là pour gérer ça ! 😉

Comment organiser votre plan de table ?

Pour commencer l’élaboration du plan de table (déjà, choisissez de préférence un jour “soft” où vous vous sentez disponibles, calmes et reposés ^^), le mieux est de réaliser un plan de votre salle de réception, à l’échelle, sur papier ou sur ordinateur. Vous déterminerez ainsi le nombre de tables nécessaires en fonction du nombre d’invités et du mobilier disponible dans votre salle de réception.

Selon la configuration de l’espace et le volume de votre salle, vous pourrez alors choisir le type de tables : rondes ou rectangulaires. De mon côté, j’ai une petite préférence pour les tables rondes qui sont souvent plus conviviales et permettent des modulations discrètes de dernière minute.

À vous ensuite de déterminer si vous optez pour un placement des invités par table ou par place nominative, et comment vous souhaitez différencier les tables entre elles (noms de tables ou numéros). Si les options sont infinies, des plus classiques aux plus originales, restez de préférence en harmonie avec le thème de votre mariage.
Il est ensuite très important que votre plan de table soit le plus clair possible (inutile d’embrouiller vos invités au moment d’aller s’asseoir en la jouant “énigme codée” à résoudre !). Il doit être placé en évidence, facilement accessible et bien éclairé. Là encore, les idées de mise en scène “choupi” pour un plan de table sont nombreuses…on ne va pas les lister ici. Vous pouvez retrouver quelques idées sur mon compte Pinterest

Les règles d’or pour réussir le placement de vos invités

C’est maintenant que les problèmes peuvent surgir, mais…on respire, ça va bien se passer ! 🙂

Commençons par le plus simple : la table des mariés. C’est LA table d’honneur de la réception, elle doit donc être différenciée des autres tables par sa disposition dans la salle et sa décoration. Le plus souvent, ce sont les personnes les plus proches qui accompagnent les mariés à leur table, les témoins, les meilleurs amis, les parents…

Transition parfaite avec la question des familles, 2ème point crucial. Si la tradition et le symbole du mariage veulent que les deux familles soient mélangées, faites avant tout comme vous le sentez ! Vous pouvez les fusionner pour favoriser les échanges (tout en tenant compte des affinités et des situations familiales comme les divorces ou séparations). Et aussi, les séparer ou encore réunir chaque famille avec leurs amis respectifs.

Pour la suite du puzzle, si chaque mariage est unique en son genre, il y a quand même certaines règles d’or à respecter !

Tout d’abord, à partir de la liste de vos convives, mettez de côté les personnes que vous connaissez peu (oui, là, on parle de ceux que vous avez un peu été “obligés” d’inviter, il y en a souvent ^^). Ce sont souvent des amis de vos parents qui seront plus à même de les placer judicieusement. Permettez-vous donc de déléguer la composition de certaines tables de ce genre.

Pour le reste du casse-tête à démêler, gardez à l’esprit qu’il vaut mieux privilégier le confort de ceux qui comptent le plus pour vous ; ce principe vous aidera dans vos choix épineux.

Les erreurs à éviter pour un plan de table réussi

Les erreurs à ne pas commettre dans la composition des tables sont assez évidentes, rappelons quand même les principales.

* Ne séparez pas les couples et ne laissez pas non plus un célibataire tout seul à une table de couples.
* Ne placez pas des personnes fâchées à la même table.
* N’installez pas les tables d’enfants trop près de la vôtre.
* Ne faites pas une “table de bizarres”. (Ça se verra tout de suite !)
* Ne casez pas non plus tous les célibataires sur la même table. Ça pourrait ressembler à une mauvaise émission de téléréalité genre “1 dîner pour trouver l’amour”…
* Ne placez pas les personnes âgées à côté des amplis.

Rassemblez ainsi ensemble les convives qui pourraient avoir les mêmes goûts, en les regroupant par âges, par professions ou encore par centres d’intérêts. L’idéal est de toujours placer au moins 2 personnes qui se connaissent autour de chaque table.

Composez une table d’enfants distincte de la table des ados et n’hésitez pas à embaucher quelqu’un pour les surveiller. Leurs parents vous remercieront et tout le monde pourra profiter au mieux de la soirée.

Vous avez maintenant toutes les clés pour imaginer votre plan de table dans les meilleures conditions, reste plus qu’à vous lancer.
Ah oui, dernier petit conseil : ne dévoilez jamais votre plan de table avant le Jour J…c’est la condition ultime de votre sérénité ! 😉

PS : Si vous n’avez pas vu le film “Plan de table”, foncez, il est top : bien ficelé, touchant et très drôle !