22 Juil 2016

LES TRADITIONS ET SYMBOLES DU MARIAGE

On a tous entendu parler des superstitions et des traditions de mariages et il y en a autant que de mariages !

Certaines mariées, au cours de l’organisation de leur mariage, souhaitent en savoir plus sur ces symboles et me disent souvent « Emmanuelle, c’est quoi déjà la tradition du truc vieux, bleu et je ne sais plus trop quoi ??? »

Voilà pourquoi j’ai voulu aujourd’hui me pencher sur quelques traditions et symboles du mariage, bonne lecture 🙂

 

  • Les 4 éléments

vieux-neuf-prete-bleu-quatre-elements-porte-bonheur-pour-votre-mariageCette tradition est issue de l’Angleterre de la fin du 19ème siècle (« Something old, Something new, Something borrowed, Something blue »).

Le jour de son union, la mariée peut respecter cette tradition qui veut qu’elle porte, pour un mariage réussi, quatre éléments au choix, qui pourront être un vêtement, un tissu, etc…, et qui ont des caractéristiques précises :

 

  • L’élément « vieux » : il symbolise le lien familial de la mariée et sa vie jusqu’au mariage. Pour cela, c’est souvent un bijou de famille ancien qui est choisi par la mariée.
  • l’élément « neuf » : il symbolise la réussite et le succès pour la vie à venir ; c’est souvent la robe de mariée qui est choisie par la mariée.
  • l’élément « emprunté » : il symbolise la chance et le bonheur pour le couple de futurs mariés ; c’est souvent un accessoire ayant déjà été porté, le jour de son mariage, par une mariée heureuse et comblée, qui est choisi par la mariée.
  • l’élément « bleu » : il symbolise la fidélité et la pureté dans le couple ; c’est souvent un accessoire discret (mouchoir,…) qui est choisi par la mariée.

 

  • Les alliances

alliances_symboles_01Lorsque l’on se marie, on fait alliance, on s’unit à vie pour le meilleur et pour le pire, d’où le nom « alliance » donné à cet anneau échangé lors du mariage.

L’alliance, comme la bague de fiançailles d’ailleurs est traditionnellement portée à l’annulaire gauche, doigt qui se trouve placé sur le chemin de la « Veine de l’Amour » qui mène directement au cœur.

 

 

  • Le voile

voile-de-mariee-tulle-dentelle-pailletee-sur-la-bordure-long-traine-accessoires-robe-de-mariee-ceremonieMême s’il est vrai que le « voile » est une tradition qui se perd peu à peu, certaines mariées arrivent encore « voilée » jusqu’à devant l’autel de l’église.

Cette « coutume » se faisait pour masquer le visage de la mariée jusqu’au moment où les époux étaient officiellement engagés à l’époque des mariages arrangés. Ainsi, les critères physiques ne devaient pas entrer en ligne de compte pour le mariage.

De nos jours, la tradition voudrait qu’à la fin des cérémonies, la mariée qui porte un voile en tulle, le découpe en rubans assez longs et les distribue aux femmes célibataires présentes, en gage de leur mariage prochain.

 

 

  • La mariée

Il est encore d’usage, de nos jours, que la mariée se tienne à la gauche de son futur époux pendant les différentes étapes de la journée. C’est une tradition très ancienne qui permettait, à l’époque, au marié d’avoir sa main droite disponible pour se servir de son épée.

De plus, la mariée franchit encore souvent le seuil du domicile conjugal dans les bras de son mari. Cette tradition proviendrait d’une légende, du temps de l’Empire Romain, qui disait que toute femme qui trébuchait, en entrant pour la première fois en tant qu’épouse dans la maison commune, verrait son mariage courir à la catastrophe : La porter permet d’éviter cela et conjurer ainsi le mauvais sort.

 

  • Les dragées

p435_r1060-dragees-Avola-Imperial-Blanc.htmlLa tradition des dragées n’est pas liée à la religion. C’est une légende grecque qui a associé les amandes à l’amour : un jeune homme grec, qui devait épouser la femme qu’il aimait, dû, avant le mariage, retourner à Athènes où son père venait de mourir. Il promit à son aimée de revenir pour la date du mariage, mais estimant mal le temps nécessaire au voyage, il ne revint que trois mois plus tard. Durant ce temps, la jeune femme, persuadée que son amour ne reviendrait pas, se donna la mort par pendaison. Les Dieux, touchés par cette preuve d’amour si intense, la transforma alors en amandier, arbre qui se met à fleurir lorsque le jeune homme lui offrit son amour éternel… Au 13ème siècle, les dragées sont vendues aux femmes enceintes par les apothicaires, comme bienfaisantes pour leur grossesse.

Les dragées symbolisent donc principalement la garantie de l’Amour éternel, de la fécondité et de la descendance aux jeunes mariés. Les invités l’emportent aussi comme un souvenir, et ceux qui n’ont pu assister au mariage recevront ce témoignage de l’affection des mariés.

 

  • Quelques symboles…
  • c8f67753a1_colombes_drLes marguerites et les roses : au Moyen-Age, lorsque la main d’une demoiselle était demandée, cette femme pouvait porter une couronne de marguerites, indiquant qu’elle prenait le temps de considérer la demande, ou une couronne de roses, indiquant qu’elle acceptait la requête de son futur époux.
  • Les Colombes symbolisent la monogamie car ces oiseaux monogames forment des couples unis pour la vie et sont un exemple de fidélité absolue.
  • Les Couleurs : le blanc symbolise la virginité, le bleu symbolise la fidélité, le gris symbolise les voyages lointains, le vert symbolise la pudeur, le noir symbolise le refus du mariage, et le jaune symbolise l’adultère.
  • Le Lierre symbolise l’attachement et l’amour éternel de par son feuillage toujours vert et sa propension à se fixer fortement là où il pousse.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *